OUVERTURE DE LA BILLETTERIE

BREST/ conservatoire.brest.fr 

Vendredi 23 novembre • 20h30

Samedi 24 novembre • 17h00

Tarif unique = 14€

CHÂTEAULIN/ choeurbrestcantoria.com

Dimanche 25 novembre • 16h30

Plein tarif=15€

Tarif réduit =13€

    Pièce grave, portée par le choeur et par une orchestration aux effets saisissants, ce Requiem que Mozart n’a pas eu le temps d’achever reste une oeuvre incontournable toute imprégnée de son génie.

    En première partie, deux pièces instrumentales, la Sérénade de Kalinikov et la suite Idyla de Leos Janacek interprétées par la classe d’orchestre à cordes du Conservatoire

Direction: Jean-Claude Quéro •

Chœurs: Groupe vocal Jef Le Penven de Quimper, direction Pierre Figaro • Ensemble vocal Cantoria de Brest, direction Jean-Claude Quéro •

Solistes: Soprano, Titziana Piletta • Alto, Yasuko Arita • Ténor, Thomas Ricart • Baryton, Pierre Figaro •

Orchestres: Ensemble à cordes Sinfonietta, direction Christophe Lentz • Vents et percussions, Conservatoire de Brest

Nouveau à Brest ! Programme Celte Contemporain

Un Evénement Musical

Pour ce programme inédit, inspiré par le centenaire de la naissance du compositeur breton, Jef LE PENVEN, la chorale Cantoria recrute toute personne motivée par des répertoires nouveaux sortant des entiers battus. Expérience de chant ou de chant choral souhaitée.
 

L’Echo de la Celtie Contemporaine

Qu’il s’agisse de la Bretagne, de l’Irlande, du pays de Galles ou de l’Ecosse, la musique des compositeurs sélectionnés a pour trait commun une grande richesse de couleurs et reflète un patrimoine musical celte revisité.
 
 
 
 

Le Programme 2019 : Deux séquences

Concerts de printemps

Exploration des oeuvres de nos cousins celtes

  • La Irish Mass de Gilles Matthieu, oeuvre composée entre 2005 et 2006 pour choeur, ensemble à cordes et instruments celtiques
  • Une sélection des fameux Scottisches Lieder de Beethoven.
  • Les Songs of Welsh People arrangés par le compositeurs américain Léonard Morris.

Concerts d’automne : Jef LE PENVEN

Pour la période anniversaire de la naissance de Jef Le Penven (3 novembre 1919), la chorale Cantoria présentera son oeuvre Kanadenn Penn Ar Bed ou Cantate du Bout du Monde créée en 1958 à Quimper et peu donnée depuis.
 
 

NE MANQUEZ PAS CECI !
Soirées PORTES OUVERTES
LUNDI 11 et LUNDI 18 Juin 2018 à
20h15 - Maison pour tous de Lambézellec, à côté de la piscine Buisson.

A Concarneau 200 personnes applaudissent le Choeur Cantoria de Brest

L’ Ensemble Vocal Cantoria en concert à l’église Sainte-Anne du passage à Concarneau

                Dimanche 23 novembre 1997 en l’église Sainte-Anne du passage, 200 personnes étaient venues applaudir le Choeur de Brest Cantoria.

Dans le cadre de l’opération « Novembre à Choeur », la chorale concarnoise Kannerien ar Mor était reçue une semaine auparavant à l’Auditorium de l’Ecole de Musique de Brest.

Dimanche, il s’agissait de l’échange retour.

Dirigé par Jean-Claude Quéro, la vingtaine de choristes a interprété les Nocturnes de Mozart, des sonnets de Darius Milaud, des chansons de Francis Poulenc, la Pastorale de Schubert, le carnaval de Venise de Rossini…

Pourtant jeune (créé en septembre 1996), la prestation du Choeur Cantoria a conquis son public qui n’a pas lésiné sur les applaudissements. Une belle soirée!

Fête de la Musique au Tinduff avec le Choeur brestois Cantoria       Article paru le 26 juin 1997

Le Choeur brestois Cantoria a donné le « la ».

           On n’a pas lésiné au Tinduff, pour fêter la Musique, puisque dès 14h, déjà, la scène était occupée par des groupes qui, tout au long de l’après-midi, allaient se succéder et mettre du rythme sur les quais.

Le choeur brestois Cantoria avait donné le « la », suivie des ensembles du Simurel, guitares, percussions, accrodéons, pianos et batteries.

La chorale de Plougastel, Fraise-Melba, donnait un aperçu de son répertoire avant de laisser a place au groupe franco-irlandais « Shower o’Pagan » et de se mettre au goût de la fête nautique avec les chants de marins de Cabestan.

Pareille journée ne pouvait que se terminer par un fest noz animé par de nombreux chanteurs et sonneurs : Kurun, Irvoas et Riou, Talec et Lecière, Jézéquel, Colobert, Kervern et Bernard, dans une ambiance conviviale, avec crêpes et moules-frites.

Une belle réussite pour les dix ans des Rederien Mor.

 

La Chorale Cantoria de Brest en Concert au Relecq-Kerhuon

Oeuvres Vocales et Récital de Harpe Classique

                                              Article paru le vendredi 6 juin 1997

 

    Le vendredi 30 mai 1997, Elisabeth Fontant-Binoche, harpiste de renommée internationale et la chorale Cantoria de Brest, sous la direction de Jean-Claude Quéro et accompagnés de Max Pallier, ont donné un concert de très haute qualité en l’église paroissiale.

Elisabeth Fontan-Binoche, harpiste de renommée internationale, enseigne au Conservatoire national de la région Nice/Antibes. En France comme à l’étranger, elle donne des concerts et effectue des stages.

La critique internationale l’a saluée pour son talent fait de sensibilité et de brio. Elle a obtenu le prix international d’Israël.

Dans son récital de harpe classique, elle a interprété : Sonate en ut mineur, Allegro, Andantino, Rondo de Jan Ladislav Dussek, Sérénade de Parish-Alvars, Impromptu et Caprice de Gabriel Pierné, 3è Romance sans parole, Impromptu de Gabriel Fauré.

La chorale Cantoria a été créée en septembre 1996. elle regroupe une vingtaine de choristes amateurs expérimentés. Elle est dirigée par Jean-Claude Quéro, fondateur des chorales Mouez Ar Mor et Choréa d’Ys. Son objectif principal est de former ses choristes au chant choral et à l’interprétation d’oeuvres vocales.

Par des répétitions hebdomadaires, une technique vocale, un week-end choral par trimestre, un gros travail individuel est effectué, ce qui permet d’obtenir des concerts de haute qualité.

La chorale Cantoria a interprété : Trois chansons de Charles d’Orléans de Claude Debussy, Madrigal de Gabriel Fauré, Cantique de Jean Racine, Pastorale de Franz Schubert, Carnaval de Venise de Gioacchino Rossini.

En seconde partie, la chorale Cantoria et Elisabeth Fontan-Binoche ont interprété ensemble : Clair de lune (poème de Paul Verlaine) de Gabriel Fauré.

Les spectateurs ont fortement apprécié ce concert d’une très grande qualité et n’ont pas ménagé leurs applaudissements. Les interprètes comme les spectateurs ont été ravis de l’ambiance et de la chaleur qui s’est dégagée tout au long de ce spectacle.

Article paru dans la presse en 1998

Les Brestois ont le chant choral à coeur.

L’insatiable exigence de Jean-Claude QUERO

Fondateur de la Chorale Mouez Ar Mor en 1972, puis de Choréa D’Ys en 1988, Jean-Claude Quéro a créé en 1996 l’Ensemble Vocal Cantoria qu’il dirige toujours aujourd’hui.

    A la  la direction de l’Ensemble Vocal Cantoria, Jean-Claude Quéro a participé en septembre 1998 à la création de l’Opérette Imaginaire au Quartz. Une expérience de plus pour un chef de choeur dont l’exigence et le savoir-faire ont valu à Brest de belles heures de chant choral.

     Mouez Ar Mor, Choréa D’Ys et aujourd’hui Cantoria. Ces trois noms ne suffisent pas à résumer l’activité que déploie Jean-Claude Quéro depuis les années 1970, mais ils en délimitent les grandes lignes.

Entre passion du chant choral et pédagogie

     Et quand il ne tient pas la baguette devant ses choristes, l’homme parle de Musique au lycée de la Croix-Rouge et à l’IUFM. Il anime aussi sous l’égide du Centre d’Art Polyphonique de Bretagne une formation de chef de choeur.

Ses compétences sont appréciées et son tempérament bien connu. Jean-Claude Quéro n’aime ni la routine ni le poids naturel de la structure associative qui régit le fonctionnement des choeurs amateurs de la région. La raison est simple :

« Il peut parfois être délicat de réunir sous la baguette du chef de choeur le choriste et l’adhérent ». Cette nuance s’affirme avec plus d’acuité quand un projet, au bout de neuf mois de travail, ne débouche que sur deux ou trois concerts.

« Il m’est arrivé une seule fois de n’en donner qu’un seul pour des raisons financières. Imaginez la frustration des interprètes. »

     Sensible à cette évidence, Jean-Claude Quéro veut faire vibrer ceux qui s’aventurent dans son sillage sur une autre corde. Son bonheur premier passe par « le bonheur et la chance que nous avons d’entrer dans la Musique par l’intérieur en la pratiquant ».

     C’est la clé qu’il agite avec passion avant d’aborder un nouveau répertoire. Cela convainc, mais la plupart des choristes amateurs, dont la disponibilité n’est pas extensible, se laissent volontiers tenter à confirmer leur aisance dans les partitions déjà déchiffrées.

Des expériences chorales multiples

     A chaque fois qu’une expérience le conduit dans une impasse, Jean-Claude Quéro rebondit dans une nouvelle expérience avec une exigence technique accrue. A chaque fois aussi il laisse derrière lui d’excellents moments.

A Mouez Ar Mor, où l’effectif était grimpé à 140 voix, ce fut l’interprétation du Canto General de Théodorakis, chanté jusqu’à Nantes et Rennes. Choréa D’Ys a donné le Requiem de Fauré  105 ans après sa création et les Chichester Psalms de Bernstein pour le 50ème anniversaire de la Libération de Brest.

     Sur ce terrrain de l’exigence, Jean-Claude Quéro, pédagogue infatigable, entend persévérer. Il s’appuie constamment sur la technique vocale pour secourir la justesse, l’interprétation et le style.

Un enthousiasme nécessaire pour progresser au plan vocal

Mais elle n’est pas suffisante , juge cet observateur des choeurs. « Les chanteurs amateurs n’ont pas toujours les moyens de l’atteindre. C’est sur leur enthousiasme et leur travail qu’il devient possible de monter des répertoires qu’on pouvait juger inaccessible au regard de leur seule technique vocale. »

     Lui-même se sent perfectible. La dernière leçon?  Il l’a prise à fréquenter pendant un mois les comédiens de l’Opérette Imaginaire. « Ils arrivent à chanter plus que convenablement. En fait, ils font oublier leurs carences techniques par le jeu. Un domaine où nous, choristes, pêchons. Nos seuls efforts de mise en scène concernent les entrées et les sorties, plus la présentation du choeur », avoue Jean-Claude Quéro modeste.

 

 

 

Création de l’Ensemble Vocal CANTORIA

                          Article paru dans la presse de Brest – Ouest-France du 14 & 15 Septembre 1996

Jean-Claude QUERO aborde les romantiques et néo-classiques du XXème.

Le Nouvel Ensemble Vocal « Cantoria »

Le chef de chœur Jean-Claude QUERO, plus motivé que jamais, vient de créer un nouvel ensemble vocal baptisé « Cantoria ». Il abordera les œuvres du répertoire romantique et néo-classique du XXè siècle. La formation n’est pas encore complète, il manque encore quelques choristes. Avis aux amateurs.

Jean-Claude QUERO souhaitait créer un ensemble vocal adapté au répertoire romantique et néo-classique du XXè siècle : de Brahms, Schumann, Mendelssohn, à Debussy, Fauré, Ravel, Poulenc…en passant par les Anglais Vaughan Williams, Britten, Holst, Bernstein  et autres Américains…C’est chose faite : le nouvel ensemble s’appelle « Cantoria ».

Explication : « C’est une période de l’histoire de la Musique où l’écriture musicale et vocale,  l’harmonie, atteignent leur sommet », note   Jean-Claude QUERO. « L’étude et l’interprétation de ces œuvres ne peuvent  être que source d’enrichissement et de progrès pour l’expression chorale ».

« Cantoria » existe déjà, avec un noyau d’une quinzaine de choristes. Il prépare un premier programme composé d’œuvres de Debussy et de Gabriel Fauré. Le concert aura lieu en février 1997. Un second programme, comprenant notamment une œuvre de Bernstein , sera donné en juin.

Jean-Claude QUERO voudrait étoffer ce noyau avec au moins une dizaine de chanteurs supplémentaires, hommes et femmes, ayant déjà une expérience du chant choral. Les personnes intéressées peuvent s‘adresser directement au chef de chœur.

Prochains concerts

AUTOMNE 2018

Dates concerts PM

REQUIEM de MOZART

 » 3 Concerts en Novembre 2018 dans le Finistère « 

        Les choeurs

         CANTORIA de Brest dirigé par Jean-Claude QUERO,

         JEF LE PENVEN de Quimper dirigé par Pierre FIGARO,

 
 
 
G
M
T
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
 
 
Options : Historique : Commentaires : Donate Fermer

   accompagnés par l’ Ensemble à Cordes du Conservatoire à Rayonnement Régional de Brest dirigé par Christophe LENTZ

          donneront 3 nouveaux concerts à Brest et à Châteaulin :

 
 

Auditorium du Conservatoire de Brest   Vendredi 23 Novembre 2018 à 20h30

Auditorium du Conservatoire de Brest   Samedi 24 Novembre 2018 à 17h00

Eglise Saint Idunet à Châteaulin   Dimanche 25 Novembre 2018 à 16h30

PRINTEMPS 2018

Dates concerts 600x300

REQUIEM de MOZART

 » 4 Concerts dans le Finistère « 

        Les choeurs

         CANTORIA de Brest dirigé par Jean-Claude QUERO,

         JEF LE PENVEN de Quimper dirigé par Pierre FIGARO,

 
 
 
G
M
T
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fonction Sound est limitée à 200 caractères
 
 
Options : Historique : Commentaires : Donate Fermer

   accompagnés par l’Orchestre du Conservatoire à Rayonnement Régional de Brest dirigé par Christophe LENTZ

          donneront quatre concerts dans le Finistère :

 
 

Cathédrale de Quimper  Samedi 17 Mars 2018 à 20h30

Eglise de Kerbonne à Brest   Dimanche 18 Mars 2018 à 16h30

Eglise Saint-Houardon à Landerneau  Samedi 7 Avril 2018 à 20h30

Eglise Notre-Dame des Carmes à Pont-L’Abbé :  Dimanche 8 Avril 2018 à 16h30